sábado, 31 de octubre de 2015

Le testament



Poème de Fabio Viganò


Combien de fois
j’ai manqué
de faire ce que je pouvais…

Et combien de temps encore
voudrai je attendre,
pour poivoir une fois agire,
…maintenant,
que je n’ai plus le temps!

Combien encore
Devrai je apprendre,
avant de m’enseigner,
qu’il faut se souvenir,
plutôt qu’ oublier toujours…

Mais toi,
mon fils,sache cela de ton père:
“…cherches où les autres ne veulent pas regarder,
là tu trouveras la douleur;
…cherches où est l’impossible et,
dans le stupeur quotidienne
tu trouveras l’amour;
cerches où je n’ai pas voulu aller…
Tu trouveras
ce que de moi je n’ai jamais su te raconter…

No hay comentarios:

Publicar un comentario